www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Rectangle à coins arrondis: Le fort d’Aiton

Le fort d’Aiton est bâti sur le territoire de la commune du même nom à 390 mètres d’altitude . Il surveille les vallées d’Arc et de l’Isère et les moyens de communication venant de Grenoble, de Modane et d’Albertville. C’est un fort à crête unique son armement est placé sur le casernement. Son armement est renforcé par les batteries de Frais Pertuis et de la tête noire et par le fort de Montperché.

Le fort d’Aiton ne sera pas modernisé, il servira encore comme de dépôt de munitions en 1940. Aujourd’hui, des logements et un restaurant ont été construits au dessus de l’ouvrage ce qui l’a sérieusement modifié.

Le plan du fort

Projets de modernisations

· 1893 - Construction d’un magasin sous roc

Dates de construction

Coût des travaux en 1876

 

Effectif 351 hommes

 

 

 

 

 

Capacité du magasins à poudre

Capacité du magasin aux cartouches

Boulangerie

Puits et citernes

Pont de l’entrée principale

· Juillet 1875 - décembre 1880

· 1 004 800 Fr or

 

· 11 officiers

· 340 sous-officiers et soldats

· 1 infirmerie pouvant recevoir 24 malades

· Pas d’écurie

 

 

· 84 tonnes de poudre noire

· 4 466 448 cartouches

· 1 four de 200 rations et 1 four Lespinasse portatif de 180 rations.

· 1 citerne d’une contenance de 280 m3

· 1 pont à levis à bascule en dessous

1890

1913 à 1914

Zone de Texte: Pièces de rempart
du fort
Zone de Texte: Cuirassements et casemates
Zone de Texte: Défense des fossés

1884

Zone de Texte: Nb de pièces
Zone de Texte: 16
Zone de Texte: 16
Zone de Texte: 17

Armement du fort et cuirassements installés entre 1879 et 1914

1879

Zone de Texte: 16

Armée active

· 1 officier et 58 soldats

Effectif en 1914

Armée territoriale

· 9 officiers, 397 soldats et 2 chevaux

· Aucune modernisation

Modernisations