www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Rectangle à coins arrondis: Le fort de Montgilbert

Le fort de Montgilbert est construit au sud Est de Chamousset à 1360 mètres d’altitude. Il surveille les moyens de communication menant à Grenoble, la vallée d’Arc, le Val Gelon et le col du Cucheron. Il protège aussi les forts d’Aiton et de Montperché et leurs intervalles.

Son plan est celui d’un fort à crête unique de forme triangulaire, il est équipé d’un poste optique bétonné qui lui permet de communiquer avec le fort de Montperché, la place de Grenoble et le poste de Rognier. Son armement est renforcé par deux batteries annexes.

Le fort de Montgilbert ne sera pas modernisé. Aujourd’hui, il est géré par un club de tir, son accès est interdit.

Le plan du fort

Projets de modernisations

· Pas de projet de modernisation

Dates de construction

Coût des travaux en 1876

 

Effectif 749 hommes

 

 

 

 

 

Capacité des 2 magasins à poudre

Capacité du magasin aux cartouches

Boulangerie

Puits et citernes

 

Pont de l’entrée principale

· Août 1877 - 1883

· 1 319 900 Fr or

 

· 19 officiers

· 730 sous-officiers et soldats

· 1 infirmerie pouvant recevoir 32 malades

· 1 écurie pouvant recevoir 13 chevaux

 

 

· 73,6 tonnes de poudre noire

· 2 128 900 cartouches

· 1 four de 250 rations et 1 four Lespinasse portatif de 180 rations.

· Un puits arrivant au pied du fort et délivrant 25m3 d’eau par jour pour alimenter une citerne de 250m3

· 1 pont à levis à bascule en dessous

1890

1913 à 1914

Zone de Texte: Pièces de rempart
du fort
Zone de Texte: Cuirassements et casemates
Zone de Texte: Défense des fossés

1884

Zone de Texte: Nb de pièces
Zone de Texte: 25
Zone de Texte: 25
Zone de Texte: 18

Armement du fort et cuirassements installés entre 1879 et 1914

1879

Zone de Texte: 25
Zone de Texte: Batterie annexe nord

Batterie annexe sud

Modernisations

· 1890-1914 Renforcement du poste optique