www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Le fort Villard est bâti en rive droite de l’Isère à l’ouest de la place à 420 mètres d’altitude. Son rôle très important est de défendre la vallée de l’Isère et les moyens de communication menant à Modane, Chambéry et Grenoble. Les abords de l’ouvrage sont défendus par deux caponnières doubles et par un bastion. Son armement principal est renforcé par les batteries des Granges.  Il possède aussi un poste optique qui lui permet de communiquer avec le fort du Mont.

Le fort ne sera pas modernisé, il est resté dans son état d’origine. Aujourd’hui, il est en très bon état, il est remarquablement entretenu par un particulier qui a modifié quelques parties pour y installer son entreprise. Propriété privée.

Rectangle à coins arrondis: Le fort Villard du dessous ou fort Marchand

Projets de modernisation

· Aucun projet de modernisation

· Aucune modernisation

Modernisations

Dates de construction

Coût des travaux en 1876

 

Effectif 411 hommes

 

 

 

 

 

Capacité des 2 magasins à poudre

Capacité du magasin aux cartouches

Boulangerie

Puits et citernes

Pont de l’entrée principale

· 1er avril 1875 - 1880

· 793 253 Fr or

 

· 11 officiers

· 12 sous officiers

· 388 soldats

· 1 infirmerie pouvant recevoir 20 malades

· Pas d’écurie

 

· 45 tonnes de poudre noire

· 2 642 976 cartouches

· 1 four de 250 rations et 1 four Lespinasse portatif de 180 rations.

· une citerne de 420 m3

· 1 pont à levis à bascule en dessous

1890

1913 à 1914

Zone de Texte: Pièces de rempart
du fort
Zone de Texte: Cuirassements et casemates
Zone de Texte: Défense des fossés

1884

Zone de Texte: Nb de pièces
Zone de Texte: 10
Zone de Texte: 10
Zone de Texte: 12

Armement du fort et cuirassements installés entre 1879 et 1914

1879

Zone de Texte: 10

Aucune pièce de flanquement

1904

Zone de Texte: 10

Armée active

· 2 officiers, 159 soldats et 1 cheval

Effectif en 1914

Armée territoriale

· 6 officiers, 464 soldats et 2 chevaux