www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

La redoute des Trois communes est un ouvrage d’infanterie construit à 2080 mètres d’altitude. Elle est placée sur le sommet le plus au Nord du Massif de l’Authion en avant des forts des Milles Fourches et de la Forca pour ralentir les assauts de l’infanterie sur ces ouvrages.

Les travaux commencent en 1897 à la place d’une ancienne batterie d’artillerie « batterie de Sarde », ils se termineront en 1900. L’ouvrage est construit en béton armé sauf le côté de l’entrée qui est construit en pierre de taille. Il peut accueillir 60 hommes. Son armement se compose de fusils et de mitrailleuses.

En avril 1945, les allemands occuperont le Massif de l’Authion pour ralentir l’avancée des alliés. Les traces sur les ouvrages du massif témoignent encore des violents combats.

Vue sur la redoute de la Pointe des Trois Communes Cliché VAUBOURG Cédric

La redoute des trois communes.  Cliché VAUBOURG Cédric.

La redoute entre les deux guerres . Tous droits réservés

Zone de Texte: Rectangle à coins arrondis: La redoute de la Pointe des Trois Communes ou Blockhaus de la Pointe des Trois Communes

Le coté guerre de la redoute en béton armé.  Cliché VAUBOURG Cédric.

Rectangle à coins arrondis: Suite des photos