www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

L’ouvrage du roc Noir ou position d’artillerie du Roc Noir

La position d’artillerie du Roc Noir est aménagée de 1897 à 1899 en contre-bas de la redoute Ruinée entre 2200 et 2600 mètres d’altitude. Cette position se compose de 5 batteries d’artillerie de 2 à 3 emplacements pour pièces de 95 de campagne qui n’étaient armées qu’à la mobilisation. Leur rôle était de surveiller les débouchés et moyens de communication venant des Cols du Petit Saint-Bernard et du Grand glacier.

Pour renforcer la position, un baraquement crénelé pour 1 officier, 1 à 3 sous officiers et 30 hommes sera construit sur le point haut de la position en 1899 et plusieurs petits baraquements en maçonnerie ou en bois seront bâtis pour stocker le matériel et les munitions.

Fin 1944- mars 1945, les alliés détruiront les baraquements lors des combats pour la reprise de la frontière.

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

Effectif prévu de la répartition de la garnison de guerre pour la défense extérieure de la place d’après l’instruction du 30 juillet 1909

· Infanterie : 6 officiers, 500 soldats et 8 chevaux du 108ème RI territorial

· Artillerie : Aucun

· Génie et services divers : Aucun

· Auxiliaires et commis des services administratifs : Aucun

Soit un effectif de 6 officiers, 500 soldats et 8 chevaux

Effectif à la défense extérieure à la mobilisation en 1914 à la première heure

· Infanterie : 6 officiers et 506 soldats du 97ème RI

· Artillerie : aucun

· Génie et services divers : Aucun

Soit un effectif de 6 officiers et 506 soldats hommes