· Accueil

· Le système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les éléments des forts

· L’armement des forts

· Les forts de France

La place de Verdun

Les hauts de Meuse

La Place de Toul

La place de Langres

La trouée de Charmes

La place d’Epinal

La Haute Moselle

La place de Belfort

La trouée de Belfort

La place de Besançon

La place de Dijon

Pontarlier-Rideau du Jura

La place d’Albertville

Le secteur de Chamousset

La haute Maurienne

La place de Bourg-st-Maurice

La place de Lyon

La place de Grenoble

La place de Briançon

Le fort du château et son enceinte

La position de Rampes

La position du Gondran

L’ouvrage du Gondran A

L’ouvrage du Gondran B

L’ouvrage du Gondran C

L’ouvrage du Gondran D

Le fort et le blockhaus du Janus

L’ouvrage des Aittes

Le magasin de l’Infernet

Le fort de l’Infernet

Le casernement de la Cochette

Le fort de l’Olive

La position de Lenlon

Le magasin de Lenlon

Le blockhaus de Lenlon

La position du Granon

La position de la Grande Maye

Le blockhaus de la Grande Maye

Le fort de la Croix de Bretagne

La position de la Lauzette

Le blockhaus de la Lauzette

Le fort des Têtes

La Communication Y

Le fort du Randouillet

Le fort Dauphin

Le fort d’Anjou

La redoute du point du jour

Le pont d’Asfeld

La redoute des Salettes

La batterie de la Croix de Toulouse

Le blockhaus de Malfosse

La place de Tournoux

L’avancée de Nice

La place de Nice

· L’armée française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

Aujourd'hui, ce blockhaus est en mauvais état car l’étage supérieur est très endommagé par les intempéries.  Il est complètement à l’abandon, mais d’accès libre car il se situe sur un sentier de randonnée aménagé par les soldats pour accéder à l’ouvrage et aux différentes positions de la crête.

Le blockhaus de Malfosse est un ouvrage d’infanterie construit à 2308 mètres d’altitude sur la crête de Malfosse. Sa mission est d’empêcher les assauts de l’infanterie ennemie par les crêtes de Malfosse et de L’Enrouye sur la batterie de la Croix de Toulouse. Pour cela, il barre complètement l’accès au bas de la crête grâce à un blockhaus à deux étages par lesquels les soldats peuvent tirer par 33 créneaux de fusillade placés dans la paroi de l’ouvrage.

Armement du blockhaus  et cuirassements installés entre 1893 et 1914

Equipement du blockhaus en 1914

La façade du blockhaus.

Cliché VAUBOURG Cédric

Le Blockhaus de Malfosse, de Malefosse ou le blockhaus de L’Enrouye

Vue sur le blockhaus. Cliché VAUBOURG Julie

Vue sur le blockhaus. Cliché VAUBOURG Cédric

Le rez-de-chaussée du blockhaus. Cliché VAUBOURG Cédric

Vue sur le blockhaus. Cliché VAUBOURG Julie

Vue sur le blockhaus. Cliché VAUBOURG Cédric

L’escalier d’accès à l’étage supérieur. Cliché VAUBOURG Julie

Le rez-de-chaussée du blockhaus. Cliché VAUBOURG Cédric

Le rez-de-chaussée du blockhaus. Cliché VAUBOURG Cédric

Le rez-de-chaussée du blockhaus. Cliché VAUBOURG Cédric

Le blockhaus de Malfosse avant la Grande Guerre.

Collection Lionel PRACHT

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

La façade du coté guerre. Cliché VAUBOURG Cédric

La façade du coté guerre. Cliché VAUBOURG Julie

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

La façade du coté guerre. Cliché VAUBOURG Cédric

L’étage supérieur du blockhaus. Cliché VAUBOURG Cédric

La grande pièce au rez-de-chaussée. Cliché VAUBOURG Cédric

Détail d’un des 33 créneaux de tir.  Cliché VAUBOURG Julie

La façade du coté guerre. Cliché VAUBOURG Julie

Une casemate du blockhaus. Cliché VAUBOURG Cédric

Un des points du vue depuis le blockhaus. Cliché VAUBOURG Julie

 

1893

1913-1914

Armement du blockhaus

L’armement se compose de fusils 

Nb de pièces

0

0

Dates de construction

 

Effectif 30 hommes

· 1891-1893

 

· 29 soldats

· 1 officier

Capacité des magasins à poudre

Capacité des magasins sous roc

Capacité du magasin aux cartouches

 

Boulangerie

 

Puits et citernes

 

 

 

 

Pont de l’entrée principale

· Aucun

· Aucun

· Aucun

· Le pain provient de la manutention dans l’enceinte de la ville

· 1 source à proximité de l’ouvrage d’un débit de 20 litres/min

· 1 citerne de 30 m³ alimentée par les eaux de pluie qui tombent sur la toiture et par les eaux d’une source voisine grâce à 25 seaux en toile entretenus par le service du Génie.

· Aucun

Communication optique

Communication télégraphie électrique

Eclairage en 1914

· Aucune

· Aucune

· Lampe à pétrole pour l’intérieur du blockhaus