Une chambrée du casernement officiers. Cliché VAUBOURG Julie

Une chambré du casernement officiers. Cliché VAUBOURG Julie

La galerie derrière le casernement des officiers et de l’infirmerie

Cliché VAUBOURG Julie

Vestige d’un escalier métallique permettant d’accéder sur les dessus.  Cliché VAUBOURG Cédric

L’arrière des chambrée derrière l’infirmerie et le casernement officiers.

Cliché VAUBOURG Julie

La galerie derrière les chambrées du casernement officiers. Cliché VAUBOURG Julie

Détail de l’escalier métallique.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une traverse abri près de la première cour. Cliché VAUBOURG Julie

Une chambrée pour officiers. Cliché VAUBOURG Julie

Le magasin à poudre mle 1874 d’une capacité de 85,5 tonnes. Cliché VAUBOURG Cédric

La galerie derrière le casernement des officiers et de l’infirmerie

Cliché VAUBOURG Julie

Le vestibule du magasin à poudre.

Cliché VAUBOURG Cédric

La chambre des lampes du magasin à poudre. Cliché VAUBOURG Cédric

La galerie enveloppe du magasin à poudre.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une chambrée pour officiers. Cliché VAUBOURG Julie

Le magasin à poudre mle 1874 d’une capacité de 85,5 tonnes. Cliché VAUBOURG Cédric

Le magasin à poudre modèle 1874 d’une capacité de 85,5 tonnes. © VAUBOURG Julie

La galerie principale. Cliché VAUBOURG Julie

Une pierre marquée près du magasin à poudre. Cliché VAUBOURG Cédric

La cour des casernement de la troupe et sous officiers. Cliché VAUBOURG Julie

La galerie principale du fort menant au casernement de la troupe

Cliché VAUBOURG Cédric

Un des deux magasins de l’artillerie. Cliché VAUBOURG Cédric

Détail de la façade des chambrées à deux niveaux.

Cliché VAUBOURG Cédric

La cour des casernements de la troupe et sous officiers. Cliché VAUBOURG Julie

Détail de l’architecture du casernement près des magasins d’artillerie. VAUBOURG Cédric

Une chambrée de troupe pour 60 hommes, 50 au rez-de-chaussée

10 à un étage soupente qui a disparu

Cliché VAUBOURG Julie

Une tablette qui était placée entre les lits. Cliché VAUBOURG Julie

La cuisine officiers modifiée dans les années 50. Cliché VAUBOURG Cédric

L’arrière des chambrées du casernement de troupe. Cliché VAUBOURG Julie

Un passage entre les chambrées de la troupe

Cliché VAUBOURG Julie

La cuisine de la troupe possédant encore sa citerne. Cliché VAUBOURG Julie

Détail de la citerne du casernement de la troupe. Cliché VAUBOURG Cédric

Détail de la façade des chambrées à deux niveaux.

Cliché VAUBOURG Cédric

Une autre chambrée pour 60 hommes de troupe. Cliché VAUBOURG Cédric

La pièce à côté de la boulangerie reliant le casernement officiers. VAUBOURG Cédric

L’emplacement de la boulangerie où se trouvait 2 fours de 200 rations

Cliché VAUBOURG Cédric

L’arrière de la boulangerie. Cliché VAUBOURG Julie

Vue sur la sortie de la galerie principale. Cliché VAUBOURG Cédric

Vue sur la cour de la troupe. Cliché VAUBOURG Julie

Le graffiti du niveau d’artillerie dans les casernements

Cliché VAUBOURG Cédric

L’arrière du magasin d’artillerie. Cliché VAUBOURG Julie

Un lavoir dans la boulangerie. Cliché VAUBOURG Julie

Un lavoir dans une galerie près de la cuisine officiers.

Cliché VAUBOURG Cédric

La cour des casernements de la troupe. Cliché VAUBOURG Cédric

Un lavoir dans la boulangerie.

Cliché VAUBOURG Julie

Un des 4 magasins à munitions d’une capacité de 17,5 tonnes. Cliché VAUBOURG Julie

La galerie de circulation des poudres. Cliché VAUBOURG Julie

Détail de la plaque sur la porte du magasin à munitions. Cliché VAUBOURG Julie

La porte d’un des 4 magasins à munitions

Cliché VAUBOURG Julie

Un autre magasin à munitions d’une capacité de 17,5 tonnes. Cliché VAUBOURG Cédric

Un autre magasin à munitions d’une capacité de 17,5 tonnes. Cliché VAUBOURG Cédric

La chambre des lampes d’un des magasins à munitions.

Cliché VAUBOURG Cédric

La galerie de circulation des poudres. Cliché VAUBOURG Cédric

Une galerie reliant les casernements de troupe à la gaine de circulation des poudres. Cette partie possédait un étage qui permettait de stocker les vivres. Cliché VAUBOURG Julie

Des puits de lumière dans la galerie de circulation des poudres. Cliché VAUBOURG Cédric

Le magasin de la casemate à tir indirect. Cliché VAUBOURG Cédric

La galerie de circulation des poudres. Cliché VAUBOURG Cédric

L’escalier métallique d’accès à une des casemates à tir indirect

Cliché VAUBOURG Julie

Un escalier métallique menant sur les dessus. Cliché VAUBOURG Julie

L’escalier métallique d’accès à une des casemates à tir indirect

Cliché VAUBOURG Cédric

Une des casemates à tir indirect. Cliché VAUBOURG Cédric

L’escalier métallique d’accès à une des casemates à tir indirect

Cliché VAUBOURG Cédric

La descente à la caponnière double. Cliché VAUBOURG Julie

Les créneaux de défense rapprochée de la caponnière double. Cliché VAUBOURG Julie

L’emplacement d’un canon de 12 culasse aménagé à la place d’un canon de 4 de campagne après 1885.

Cliché VAUBOURG Julie

Les créneaux de défense rapprochée de la caponnière double. Cliché VAUBOURG Cédric

La caponnière double. Cliché VAUBOURG Cédric

Le sous sol d’une traverse abri relié à la gaine de circulation des poudres qui possédait un étage pour y stocker des vivres.

Cliché VAUBOURG Julie

Des créneaux de défense de la façade de la caponnière double. Cliché VAUBOURG Cédric

La galerie de circulation des poudres près de la caponnière double. Cliché VAUBOURG Julie

La caponnière double. Cliché VAUBOURG Cédric

Un escalier pour l’infanterie menant à la rue des remparts. Cliché VAUBOURG Cédric

Un des magasins à munitions près de la gaine de circulation des poudres. VAUBOURG Cédric

La rue des remparts. Cliché VAUBOURG Cédric

Un escalier pour l’infanterie menant à la rue des remparts.

Cliché VAUBOURG Julie

Un passage couvert. Cliché VAUBOURG Cédric

Un escalier pour l’infanterie menant à la rue des remparts.

Cliché VAUBOURG Cédric

Un des magasins à munitions près de la gaine de circulation des poudres. VAUBOURG Cédric

Des traverses abri dans la rue des remparts. Cliché VAUBOURG Julie

La rue des remparts. Cliché VAUBOURG Cédric

Vue sur le poste optique. Cliché VAUBOURG Julie

L’escalier d’accès au poste optique depuis les casernements. Cliché VAUBOURG Cédric

L’intérieur du poste optique. Cliché VAUBOURG Cédric

Le poste optique. Cliché VAUBOURG Cédric

L’escalier d’accès au poste optique depuis les casernements.

Cliché VAUBOURG Cédric

La cour de la troupe et le poste optique. Cliché VAUBOURG Julie

Les verrières des casernements. Cliché VAUBOURG Cédric

Détail du paratonnerre du magasin à poudre.

Cliché VAUBOURG Julie

L’intérieur du poste optique. Cliché VAUBOURG Cédric

Le  paratonnerre du magasin à poudre.

Cliché VAUBOURG Julie

Les casernements de la troupe. Cliché VAUBOURG Julie

Les casernements de la troupe. Cliché VAUBOURG Julie

La rue des remparts. Cliché VAUBOURG Julie

Une sortie d’infanterie sur les casernements de la troupe.

Cliché VAUBOURG Julie

La rue des remparts. Cliché VAUBOURG Julie

La rue des remparts. Cliché VAUBOURG Julie

Détail d’une sortie d’un des bras de traverses d’une traverse abri. Cliché VAUBOURG Julie

Les casernements de la troupe. Cliché VAUBOURG Julie

L’intérieur d’une traverse abri. Cliché VAUBOURG Julie

La rue des remparts. Cliché VAUBOURG Julie

Rectangle à coins arrondis: Retour

Vue sur les plateformes de tir.

Cliché VAUBOURG Cédric

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

La batterie avancée annexe. Cliché VAUBOURG Julie

La batterie avancée annexe. Cliché VAUBOURG Cédric

L’intérieur d’une des traverses abri. Cliché VAUBOURG Cédric

La sortie d’un bras de traverse d’une traverse abri de la batterie annexe. Cliché VAUBOURG Julie

L’intérieur d’une des traverses abri. Cliché VAUBOURG Cédric

Un des deux lavoirs à l’extérieur du fort.   Cliché VAUBOURG Julie

Un des deux lavoirs à l’extérieur du fort.

 Cliché VAUBOURG Julie

La batterie avancée annexe.  Cliché VAUBOURG Julie

Le deuxième lavoir. Cliché VAUBOURG Julie

L’intérieur d’une des traverses abri. Cliché VAUBOURG Cédric

La batterie avancée annexe du fort de la Motte-Giron

Le poste optique.

Cliché VAUBOURG Julie