Un abri près de l’ouvrage de Deyvillers. Cliché VAUBOURG Julie

Batterie M10 bis des Adelphes.

Cliché de VAUBOURG Cédric

Abris de combat 5 abris en 1914. Aucun abri supplémentaire prévu dans le projet 1914

Les baraquements des officiers de l’ouvrage de Deyvillers. VAUBOURG Julie

· Accueil

· Le système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les éléments des forts

· L’armement des forts

· Les forts de France

La place de Verdun

Les hauts de Meuse

La Place de Toul

La place de Langres

La trouée de Charmes

La place d’Epinal 

L’ouvrage du Bois de la Vigne

L’abri de combats de Dogneville

Le fort de Dogneville

La batterie annexe ouest

Le dépôt de Dogneville

Le secteur de Dogneville

L’abri de combat Haye du Pin

L’ouvrage de Saint Adrien

L’abri de combat St Limon

Le dépôt de Sainte Limon

L’abri de combat Longchamp N

Le fort de Longchamp

Le retranchement ouest

Le retranchement est

La batterie cuirassée de 155R

La  batterie cuirassée de155C

L’ouvrage de Longchamp Sud

Le secteur de Longchamp

Les terrains d’aviation

La batterie de la Voivre

Le magasin du Saut le Cerf

L’ouvrage de la Boucherante

L’abri de combat Bois des Sots

L’abri de combat de Deyvillers

L’ouvrage de Deyvillers

L’ouvrage du Saint-Oger

L’ouvrage des Adelphes

Le fort des Adelphes

Secteur Adelphes - Deyvillers

L’abri de combat Malgré-moi

Le dépôt des Carrières

Le fort de Razimont

L’ouvrage de Préfoisse - A

L’abri de combat de Préfoisse

L’ouvrage de Vorpaille - B

La redoute de Vorpaille

L’ouvrage de Ste Barbe - C

L’abri de combat de Ste-Barbe

L’ouvrage de Cumay - D

La redoute de Cumay

Le fort de la Mouche

Secteur  Razimont - la Mouche

Le magasin de la Vierge

Le fort d’Arches

Le dépôt du Bois d’Arches

Les redoutes du Bois d’Arches

Le réduit du Bois d’Arches

Le fort du Bambois

La redoute de Conefosse

Le dépôt de l’Etang de Bult

La redoute de Viragoutte

Le réduit des Friches

La batterie Est

La batterie ouest

La redoute de Naymont

Le fort du Roulon

La redoute Nord du Roulon

Secteur Bois d’Arches, Roulon

Le réduit A du Thiéha

La batterie B

La batterie C

La batterie D

Le tunnel du Thiéha

La redoute de la Grosse Poichotte

Les redoutes de Renaubier

La redoute du cavalier sud

Le fort de Girancourt

La redoute Nord de Girancourt

Les ouvrages de Chaumousey

Le dépôt de Chaumousey

L’ouvrage de Bouzey

La batterie de Sanchey

L’ouvrage de Sanchey

Secteur Thiéha - Sanchey

La station de la Cense Billot

Le magasin de la Cense Billot

Le magasin de Saint Antoine

Le magasin de Bois le Duc

Le magasin de Beau Désir

Le magasin d’Olima

Le magasin de Chantraine

Le magasin de la Louvroie

Le parc de la Louvroie

L’ouvrage Uxegney-sud

Le fort d’Uxegney

L’ouvrage Uxegney-Nord

Le fort de Bois l’Abbé

Le fort de la Grande Haye

L’abri de combat Haye  du Doyen

Le magasin de Golbey

L’ouvrage de la Seurie

Secteur Uxegney - Golbey

Les ouvrages de la Justice

Le dépôt de Beau-site

Les ouvrages de Laufremont

Les ouvrages de Chantraine

Le Noyau central

Les casernes

Les batteries d’artilleries

Divers

La Haute Moselle

La place de Belfort

La trouée de Belfort

· L’armée française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Batteries d’artillerie 8 Batteries d’artillerie installées en 1914, on prévoyait d’en installer 1 autre.

Forts ou ouvrages modernes prévus en 1914

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

Le secteur Deyvillers-les Adelphes

Effectif prévu en 1914 de la répartition de la garnison de guerre dans le secteur Est allant

du fort de la Mouche au fort des Adelphes d’après l’instruction du 30 juillet 1909 (sans l’effectif des forts)

· Commandement des secteurs : 2 officiers, 3 soldats et 5 chevaux

· Etat Major de l’artillerie : 2 officiers, 3 soldats et 5 chevaux

· Etat Major du Génie : 10 officiers, 10 soldats et 5 chevaux

· Direction des services d’intendance : 1 officier

· Direction du service médical : 4 officiers

· Infanterie : 15 officiers et 680 soldats, 22 chevaux et 1 voiture du 170ème RI

37 officiers, 2718 hommes et 29 chevaux du 43ème Régiment territorial

· Artillerie : 6 officiers, 350 soldats et 4 chevaux du 8ème régiment d’artillerie à pied

 4 officiers, 315 soldats et 1 cheval du Groupe territorial du 8ème Régiment d’artillerie à pied

· Auxiliaires de place forte : 1 officier et 320 hommes

· Génie : 3 officiers, 192 hommes et 3 chevaux du 11ème Régiment du Génie

· COA : 36 soldat de la 24ème COA

· Infirmiers : 7 hommes

· Services divers : 28 hommes du service auxiliaire et 3 télégraphistes

Soit un effectif de 105 officiers, 4672 hommes, 72 chevaux et 1 voiture

Effectif Total du secteur Est à la mobilisation en 1914 à la première heure allant du fort de la Mouche au fort des Adelphes

· Batteries d’artillerie du secteur :

Batteries annexes M1 et M2 de la Mouche : L’effectif est compris avec celui du fort

M5 des Carrières : 4 soldats du 170ème RI

M6 ouest de Razimont : 4 soldats du 170ème RI

M11 de Jeuxey : 4 soldats du 170ème RI

M7 de Malgré-moi: L’effectif est compris dans la troupe du secteur

Batterie contre aéronefs de Malgré-moi: 1 officier et 26 artilleurs du 8ème RAP

· Dépôt intermédiaire :

des Carrières : 4 artilleurs du 8ème RAP

· Poste optique de la vierge : 2 hommes du Génie

· Troupe du secteur et des avant postes :

Infanterie : 5 officiers et 576 soldats du 170ème RI et 7 officiers et 712 soldats du 43ème Régiment territorial

Artillerie : 6 officiers et 33 soldats du 8ème régiment d’artillerie à pied et 140 auxiliaires de place forte

Génie et services divers : Aucun

Soit un effectif de 1524 hommes

Nom

de la batterie

Nombre d’emplacements

Dates

de construction

Type

Armement 

en 1914

Adelphes Nord M 8

4

1907-1908

1907 hors de vues

4 canons de 155 L

Adelphes Est M 9

Non construite

Adelphes nord M 10

4

1889

1885 de crête

Non armée

Adelphes Nord M 10 bis

4

1911-1912

1907 hors de vues

4 canons de 95

Jeuxey Sud M 11

4

1907-1908

1907 de crête

4 canons de 120 L

Bois des Sots M 12

4

1889

1885 enterrée

4 canons de 95

Nord-ouest de Deyvillers M13

4

1911-1912

1907 hors de vues

4 canons de 120 L

Boucherante Mx

6

1889

1885 enterrée

6 canons de 95

 

26 pièces

Noms

Coût FR/Or

Emplacement

Prévision

Equipement/ Armement

Fort d’Aydoilles

2 450 000 Fr Or

Aydoilles

1915 - 1917

1ère urgence

· 1 tourelle de 75R 05, 1 tourelle de mitrailleuses

· 2 Tourelles de 155R 07

Nom

de l’abri

Construction

Guérite

Capacité

Divers

Projet de 1914

pour 1916

Adelphes

1899-1900

Non

1 compagnie

Reste 1 grille

Aucun projet

Saint-Oger

1912

Non

1 compagnie

2 caponnières installées en

1913-1914

Aucun projet

Deyvillers

Nord

1913-1914

Non terminé

Non

1/2 compagnie

Abri de combat modèle

1913

Aucun projet

Bois des Sots

1908-1909

Non

1 compagnie

1 caponnière installée en

1913-1914

Aucun projet

La Boucherante

1899-1900

Non

1 compagnie

2 caponnières installées en 1913

Modifié en ouvrage intermédiaire équipé d’     1 tourelle de mitrailleuses

Composition des intervalles entre l’ouvrage de Deyvillers et le fort des Adelphes

Défense anti-aérienne

Aucune

Poste de commandement

1 poste

Centre de résistance en 1914

CR des Adelphes et CR De Deyvillers

Poste optique extérieur au fort

Aucun

Magasin extérieur (0 dépôts)

Pas de dépôt dans ce secteur car on est ravitaillé par les magasins extérieurs des secteurs de Longchamp et de Dogneville

Ouvrages d’infanterie

· Redoute N°1 des Adelphes construite entre 1887 et 1888, elle est modernisée en 1900 et 1910.

· Redoute N° 2 du Saint-Oger construite en 1912, elle possède un parapet en béton et est reliée à la tranchée E du Saint-Oger équipée de masques blindés.

· Tranchée G du bois des sots construite en 1912 équipée de masques blindés.

· Tranchées A, B et C construites en 1907 depuis la route de Rambervillers à la Cense des Adelphes.

· Redoute N° 3 de la Boucherante construite de 1887 à 1888, elle possède un parapet en terre et deux tranchées L et M de la Boucherante