L’installation des forts autour de la ville va nécessiter la construction de 7 casernes à partir de 1881 qui servent à loger les soldats du temps de paix. Elles peuvent loger les 150 000 soldats qui sont partagés en six bataillons, dont quatre sont affectés aux forts. Cette arrivée massive de soldats et main d’œuvre en permanence sur la place bouleverse l’économie de la ville qui était stagnante depuis le 16ème siècle. Ce qui va relancer le commerce mais aussi l’installation d’industrie qui ont dû quitter l’Alsace après la guerre de 70 pour venir s’installer dans la banlieue d’Epinal.

 

 

Le quartier Bonard

Il est Construit en 1881 sur le plateau de la Vierge. Il s’appelait aussi caserne de la cavalerie.

Aujourd'hui, il est occupé par le 1er Régiment de tirailleurs.

 

 

Les casernes Bonard vers 1900. Coll. de VAUBOURG Cédric

Les casernes Dorsner ou de la Vierge

 

La construction des casernes Dorsner à la Vierge, s’effectue en 1882 à côté du quartier Bonard, on les appelait aussi casernes de la cavalerie car il y avait les écuries. Aujourd’hui, elles sont occupées par le 18ème RI.

Les casernes Dorsner vers 1900. Coll. de Lionel PRACHT

Les casernes Schneider ou quartier de la Madeleine

 

Elle se situe aux abords de la ligne de chemin de fer Epinal – Nancy. Ces casernes sont construites avant 1885, pour loger les garnisons d’artillerie et d’infanterie. Aujourd’hui, elles servent de logements mais aussi de locaux pour la maison des associations d’Epinal.

Les casernes de la Madeleine vers 1900. Coll. de VAUBOURG Cédric

Les casernes Contades

 

C’est les plus vieilles casernes d’Epinal, elles sont construites au centre ville avant la place forte en 1757.  Réhabilitées en 1885 pour héberger les régiments de la place. Ses casernes seront incendiées volontairement en 1925. Aujourd’hui, elles ont complètement disparues.

 

Les casernes Contades vers 1900. Coll. de VAUBOURG Cédric

Le quartier Reffye

 

En 1895, le quartier Reffye est construit sur le plateau de Chantraine, il héberge le 8ème bataillon d’artillerie. Aujourd’hui, il a laissé place à une pépinière d’entreprise.

L’entrée du quartier Reffye vers 1900. Coll. de VAUBOURG Cédric

Les casernes Courcy

 

Elle se situe à coté du quartier Reffye, les casernes Courcy sont aussi construites en 1895, elles hébergeaient le 14ème régiment de ligne. Aujourd’hui, elles ont complètement disparues pour laisser place à une zone résidentielle.

 

Les casernes Courcy  vers 1900. Coll. de VAUBOURG Cédric

Les casernes Haxo

 

Construites à Golbey dans le quartier de Grandrupt, les casernes Haxo sont les dernières à être bâties à Epinal. Elles étaient destinées au 170ème RI.

Aujourd'hui, elles appartiennent au 1er RT qui ne devrait pas tarder à les céder à la commune de Golbey. Elles doivent être démontées pour laisser place à une zone commerciale et résidentielle.

 

· Accueil

· Le système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les éléments des forts

· L’armement des forts

· Les forts de France

La place de Verdun

Les hauts de Meuse

La Place de Toul

La place de Langres

La trouée de Charmes

La place d’Epinal 

L’ouvrage du Bois de la Vigne

L’abri de combat de Dogneville

Le fort de Dogneville

La batterie annexe ouest

Le dépôt de Dogneville

Le secteur de Dogneville

L’abri de combat Haye du Pin

L’ouvrage de Saint Adrien

L’abri de combat St Limon

Le dépôt de Sainte Limon

L’abri de combat Longchamp N

Le fort de Longchamp

Le retranchement ouest

Le retranchement est

La batterie cuirassée de 155R

La  batterie cuirassée de155C

L’ouvrage de Longchamp Sud

Le secteur de Longchamp

Les terrains d’aviation

La batterie de la Voivre

Le magasin du Saut le Cerf

L’ouvrage de la Boucherante

L’abri de combat Bois des Sots

L’abri de combat de Deyvillers

L’ouvrage de Deyvillers

L’ouvrage du Saint-Oger

L’ouvrage des Adelphes

Le fort des Adelphes

Secteur Adelphes - Deyvillers

L’abri de combats Malgré-moi

Le dépôt des Carrières

Le fort de Razimont

L’ouvrage de Préfoisse - A

L’abri de combat de Préfoisse

L’ouvrage de Vorpaille - B

La redoute de Vorpaille

L’ouvrage de Ste Barbe - C

L’abri de combats de Ste-Barbe

L’ouvrage de Cumay - D

La redoute de Cumay

Le fort de la Mouche

Secteur  Razimont - la Mouche

Le magasin de la Vierge

Le fort d’Arches

Le dépôt du Bois d’Arches

Les redoutes du Bois d’Arches

Le réduit du Bois d’Arches

Le fort du Bambois

La redoute de Conefosse

Le dépôt de l’Etang de Bult

La redoute de Viragoutte

Le réduit des Friches

La batterie Est

La batterie ouest

La redoute de Naymont

Le fort du Roulon

La redoute Nord du Roulon

Secteur Bois d’Arches, Roulon

Le réduit A du Thiéha

La batterie B

La batterie C

La batterie D

Le tunnel du Thiéha

La redoute de la Grosse Poichotte

Les redoutes de Renaubier

La redoute du cavalier sud

Le fort de Girancourt

La redoute Nord de Girancourt

Les ouvrages de Chaumousey

Le dépôt de Chaumousey

L’ouvrage de Bouzey

La batterie de Sanchey

L’ouvrage de Sanchey

Secteur Thiéha - Sanchey

La station de la Cense Billot

Le magasin de la Cense Billot

Le magasin de Saint Antoine

Le magasin de Bois le Duc

Le magasin de Beau Désir

Le magasin d’Olima

Le magasin de Chantraine

Le magasin de la Louvroie

Le parc de la Louvroie

L’ouvrage Uxegney-sud

Le fort d’Uxegney

L’ouvrage Uxegney-Nord

Le fort de Bois l’Abbé

Le fort de la Grande Haye

L’abri de combat Haye  du Doyen

Le magasin de Golbey

L’ouvrage de la Seurie

Secteur Uxegney - Golbey

Les ouvrages de la Justice

Le dépôt de Beau-site

Les ouvrages de Laufremont

Les ouvrages de Chantraine

Le Noyau central

Les casernes

Les batteries d’artilleries

Divers

La Haute Moselle

La place de Belfort

La trouée de Belfort

· L’armée française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Les casernes de la place d’Epinal