Le noyau central en gris sur la carte.

La manutention et le moulin. Coll. VAUBOURG Cédric

Epinal est une nouvelle place forte, elle ne possède pas de citadelle, mais un projet de 1913 prévoit la construction d’une enceinte de sureté. Cette dernière permet de continuer à défendre la place si un secteur venait à tomber aux mains de l’ennemi, mais aussi de mettre à l’abri les organes vitaux tel que le central télégraphique de guerre, la manutention, les casernes, etc....

La manutention

La manutention est construite en 1883 au dessus des casernes Bonnard à coté du lycée Saint-Joseph. C’est la grosse boulangerie de la place, qui produit le pain pour les casernes, et certains ouvrages.

Elle se composait de 14 fours à bois de 300 rations de pain chacun. Elle était reliée au réseau de voie de 60.

Un projet de 1913 prévoyait la construction d’une manutention de guerre à l’épreuve des nouveaux obus, elle aurait du être équipée de 12 fours de 300 rations.

Aujourd'hui, la manutention a été démontée pour laisser place au Lycée Jean Charles Pellerin.

 

Le moulin

Le moulin se situe dans la manutention, c’est là qu’on y produit la farine pour le pain. Il possède une usine électrique pour son fonctionnement.

Un projet de 1913 prévoyait la construction d’un moulin de guerre à l’épreuve des nouveau obus.

Démonté en même temps que la manutention.

 

L’usine frigorifique

C’est la boucherie de la place qui se situe au centre ville, elle possède plusieurs chambres froides et un groupe électrogène à vapeur qui produit de l’électricité pour l’éclairage et le fonctionnement du circuit de refroidissement. En 1914, un projet prévoyait d’agrandir la cour de l’usine et de mettre les chambres froides à l’épreuve des bombardements

 

Le parc au fourrage

Il est construit en 1882 aux abords des casernes Bonnard, c’est la réserve des subsistances de la traction hippomobile mais aussi des régiments de cavalerie, d’artillerie, de dragons et de chasseurs à cheval.

Aujourd’hui, il a disparu.

· Accueil

· Le système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les éléments des forts

· L’armement des forts

· Les forts de France

La place de Verdun

Les hauts de Meuse

La Place de Toul

La place de Langres

La trouée de Charmes

La place d’Epinal 

L’ouvrage du Bois de la Vigne

L’abri de combat de Dogneville

Le fort de Dogneville

La batterie annexe ouest

Le dépôt de Dogneville

Le secteur de Dogneville

L’abri de combats Haye du Pin

L’ouvrage de Saint Adrien

L’abri de combats St Limon

Le dépôt de Sainte Limon

L’abri de combat Longchamp N

Le fort de Longchamp

Le retranchement ouest

Le retranchement est

La batterie cuirassée de 155R

La  batterie cuirassée de155C

L’ouvrage de Longchamp Sud

Le secteur de Longchamp

Les terrains d’aviation

La batterie de la Voivre

Le magasin du Saut le Cerf

L’ouvrage de la Boucherante

L’abri de combat Bois des Sots

L’abri de combat de Deyvillers

L’ouvrage de Deyvillers

L’ouvrage du Saint-Oger

L’ouvrage des Adelphes

Le fort des Adelphes

Secteur Adelphes - Deyvillers

L’abri de combat Malgré-moi

Le dépôt des Carrières

Le fort de Razimont

L’ouvrage de Préfoisse - A

L’abri de combat de Préfoisse

L’ouvrage de Vorpaille - B

La redoute de Vorpaille

L’ouvrage de Ste Barbe - C

L’abri de combat de Ste-Barbe

L’ouvrage de Cumay - D

La redoute de Cumay

Le fort de La Mouche

Secteur  Razimont - la Mouche

Le magasin de la Vierge

Le fort d’Arches

Le dépôt du Bois d’Arches

Les redoutes du Bois d’Arches

Le réduit du Bois d’Arches

Le fort du Bambois

La redoute de Conefosse

Le dépôt de l’Etang de Bult

La redoute de Viragoutte

Le réduit des Friches

La batterie Est

La batterie ouest

La redoute de Naymont

Le fort du Roulon

La redoute Nord du Roulon

Secteur Bois d’Arches, Roulon

Le réduit A du Thiéha

La batterie B

La batterie C

La batterie D

Le tunnel du Thiéha

La redoute de la Grosse Poichotte

Les redoutes de Renaubier

La redoute du cavalier sud

Le fort de Girancourt

La redoute Nord de Girancourt

Les ouvrages de Chaumousey

Le dépôt de Chaumousey

L’ouvrage de Bouzey

La batterie de Sanchey

L’ouvrage de Sanchey

Secteur Thiéha - Sanchey

La station de la Cense Billot

Le magasin de la Cense Billot

Le magasin de Saint Antoine

Le magasin de Bois le Duc

Le magasin de Beau Désir

Le magasin d’Olima

Le magasin de Chantraine

Le magasin de la Louvroie

Le parc de la Louvroie

L’ouvrage Uxegney-sud

Le fort d’Uxegney

L’ouvrage Uxegney-Nord

Le fort de Bois l’Abbé

Le fort de la Grande Haye

L’abri de combat Haye  du Doyen

Le magasin de Golbey

L’ouvrage de la Seurie

Secteur Uxegney - Golbey

Les ouvrages de la Justice

Le dépôt de Beau-site

Les ouvrages de Laufremont

Les ouvrages de Chantraine

Le Noyau central

Les casernes

Les batteries d’artilleries

Divers

La Haute Moselle

La place de Belfort

La trouée de Belfort

· L’armée française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mises à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Le Noyau central et les divers organes de la place d’Epinal

Les différents organes du Noyau Central

 

Le central Militaire

C’est un organe très important de la place car il permet de communiquer avec tous les ouvrages de la place, mais aussi avec les autres places fortes ou Paris via la station radiotélégraphique de la Cense Billot. Il se situe place des vieux moulins en bas du plateau de la Justice

Batteries d’artillerie 7 Batteries d’artillerie installées en 1914.

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

Nom de la batterie

Nb places

Dates de construction

Armement en 1914

Laufremont M 63

4

1903

4 canons de 90

Laufremont M 64

4

1903

4 canons de 90

Justice M 65

4

1889 - 1890

4 canons de 90

Justice M 65

4

1889 - 1890

4 canons de 95

Justice M 65

4

1889 - 1890

4 canons de 95

Justice M 65

4

1889 - 1890

4 canons de 90

Chantraine Nord M 69

4

1890/1892

Désarmée

 

24 pièces

Effectif prévu en 1914 de la répartition de la garnison de guerre pour le noyau central

et la réserve de la place d’après l’instruction du 30 juillet 1909

Noyau central

· Gouverneur : 1 officier, 2 hommes et 3 chevaux pour le gouvernement de la place

· Commandement du noyau central : 3 officiers, 4 soldats et 7 chevaux

· Etat Major du Gouverneur : 10 officiers, 17 hommes et 17 chevaux

· Etat Major de l’artillerie : 30 officiers, 7 soldats et 30 chevaux

· Etat Major du Génie : 23 officiers, 29 soldats et 20 chevaux

· Direction des services d’intendance : 16 officiers, 8 soldats, 10 chevaux et 3 voitures

· Direction du service médical : 9 officiers, 1 soldat et 2 chevaux

· Services religieux : 7 officiers

· Gendarmerie : 2 officiers, 30 gendarmes et 12 chevaux

· Infanterie : 9 officiers, 117soldats et 10 chevaux du 170ème RI

40 officiers, 2080 soldats, 14 chevaux et 4 voitures du dépôt commun du 170ème RI

20 officiers, 1040 hommes, 8 chevaux et 2 voitures du dépôt commun du 149ème Régiment d’infanterie

12 officiers, 750 hommes et 3 chevaux du dépôt commun du 43ème Régiment territorial

· Artillerie : 6 officiers, 420 soldats et 4 chevaux du 8ème régiment d’artillerie à pied

 9 officiers, 345 soldats et 3 chevaux du dépôt commun du 8ème Régiment  d’artillerie à pied

 4 officiers, 300 soldats et 3 chevaux de la compagnie d’ouvriers de    l’artillerie

 4 officiers, 200 soldats et 332 chevaux de la 1ère section du Parc de la place

 15 officiers, 1260 soldats et 4 chevaux du Groupe territorial du 8ème RAP

· Auxiliaires de place forte : 2 officiers et 640 hommes

· Gardes de voies de communication : 6 officiers et 2720 hommes

· Génie :  20 officiers, 122 hommes et 2 chevaux du 11ème Régiment du Génie

5 officiers, 360 soldats et 70 chevaux de la compagnie de dépôt du 21ème  bataillon du Parc

5 officiers, 360 soldats et 70 chevaux de la compagnie de dépôt du 27ème  bataillon du Parc

4 officiers, 360 soldats et 60 chevaux de la 30ème compagnie de dépôt des Sapeurs conducteurs

10 sapeurs colombophile

4 officiers et 200 soldats du 21ème  bataillon territorial du Génie

1 officier, 110 soldats, 152 chevaux et 46 voitures du détachement de conducteurs du 21ème  bataillon

4 officiers et 200 soldats de la 11ème compagnie du Génie du dépôt territorial

1 officier et 50 soldats des sapeurs conducteurs du dépôt

· Train des équipages : 4 officiers, 308 soldats et 40 chevaux de la 25ème compagnie

territorial du 19ème escadron

· COA : 251 soldat de la 24ème COA

· Services auxiliaires : 370 soldats

· Douaniers : 15 officiers, 415 soldats et 6 chevaux du 8ème bataillon de forteresse

· Service infirmier : 44 infirmiers

169 hommes du service auxiliaire des infirmiers

· Forestiers : Effectif variable

· Télégraphistes :  3 officiers, 114 soldats, 21 chevaux et 6 voitures pour les télégraphistes affectés à la place

· Services vétérinaire : 7 officiers et 4 hommes

· Aéronautique :13 officiers, 254 hommes, 1 cheval et 5 voitures de la 22ème                                                  compagnie du port d’attache

4 officiers, 324 soldats, 74 chevaux et 15 voitures de la 22ème compagnie du Parc

 

Soit un effectif de 308 officiers, 14016 hommes, 1391 chevaux et 81 voitures

Réserve de la place

· 15 officiers, 66 soldats, 61 chevaux et 11 voitures du Quartier Général de la 71ème division de réserve

· 3 officiers, 10 soldats, 9 chevaux et 1 voiture  pour le commandement et l’Etat Major de la 141ème Brigade de réserve

· 3 officiers, 10 soldats, 9 chevaux et 1 voiture  pour le commandement et l’Etat Major de la 142ème Brigade de réserve

· Direction des services d’intendance : 1 officier

· Infanterie : 47 officiers et 2304 soldats, 144 chevaux et 47 voitures du 349ème RI

47 officiers et 2304 soldats, 144 chevaux et 47 voitures du 370ème RI

47 officiers et 2304 soldats, 144 chevaux et 47 voitures du 358ème RI

47 officiers et 2304 soldats, 144 chevaux et 47 voitures du 217ème RI

47 officiers et 2304 soldats, 144 chevaux et 47 voitures du 307ème RI

47 officiers et 2304 soldats, 144 chevaux et 47 voitures du 221ème RI

· Cavalerie : 15 officiers, 323 soldats, 340 chevaux et 11 voitures du 2ème groupe d’escadron de Cavalerie

· Eclaireurs : 40 soldats et 48 chevaux du Groupe d’éclaireur de la 71ème division de réserve

· Artillerie :  16 officiers, 533 soldats, 521 chevaux et 71 voiture du 1er groupe du

4ème régiment d’artillerie de campagne

16 officiers, 531 soldats, 519 chevaux et 70 voiture du 2ème groupe du 62ème régiment d’artillerie de campagne

16 officiers, 531 soldats, 521 chevaux et 71 voiture du 3ème groupe du 63ème régiment d’artillerie de campagne

· Génie :  4 officiers, 264 hommes, 29 chevaux et 8 voitures du 11ème Régiment du Génie

1 officier, 45 soldats, 59 chevaux et 8 voitures du 22ème bataillon du Camp du Parc

· Train des équipages : 1 officier et 122 hommes de la 27ème compagnie du train des équipages

· Service infirmier :  5 officiers, 144 soldats, 72 chevaux et 22 voitures du Groupe

divisionnaire de Brancardiers de la 71ème division de réserve

27 officiers, 114 soldats, 54 chevaux et 18 voitures pour le service ambulancier

8 officiers, 14 femmes, 6 chevaux pour le service de femmes d’hospitalisation

· Télégraphistes : 1 officier, 34 hommes, 12 chevaux et 4 voitures pour le détachement de sapeurs télégraphistes

 

Soit un effectif de 406 officiers, 15996 hommes, 3118 chevaux et 585 voitures

Effectif Total du noyau central et des ouvrages militaires du noyau central de la place à la mobilisation en 1914 à la première heure

Etablissements militaires de la place et du Noyau central

· Gare d’Epinal : 10 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Trésorerie générale : 4 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Magasins de concentration : 7 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Magasin du service de Santé : 4 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Guérite télégraphique des Brosses: 4 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Usine frigorifique : 7 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Centre d’aviation de Dogneville : 16 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Etat Major du Gouvernement : 7 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Postes des issues de la ville (Poissompré et la Colombière) : 50 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Magasin aux fourrages de la route d’Archette : 7 hommes du Génie

· Magasin aux fourrages de la Vierge : 4 hommes des COA

· Magasins aux vivres de Saint-Antoine : 4 hommes des COA

· Manutention : 4 hommes des COA

· Port d’attache de la Louvroie :  13 aérostiers

· Batteries d’artillerie :

de la Justice de M65 à M68B : 7 artilleurs du 8ème RAP

de Laufremont M63 et M64 : 4 artilleurs du 8ème RAP

du piton de la 40ème Semaine : 4 artilleurs du 8ème RAP

de Chantraine M69 : 4 artilleurs du 8ème RAP

· Ouvrages d’Art Pont et viaduc : 46 soldats d’infanterie du 170ème RI

· Effectif restant disponible dans les unités restées maintenues en ville :

Infanterie : 29 officiers et 588 soldats du 170ème RI

Artillerie : 26 officiers et 333 soldats du 8ème RAP

Génie : 6 officiers et 554 soldats

Aérostiers : 3 officiers et 119 soldats de la 2ème compagnie

COA : 763 hommes

Infirmiers : 46 hommes

Télégraphiste : 6 hommes

· Arsenal : 7 artilleurs du 8ème RAP

· Parc d’artillerie: 4 artilleurs du 8ème RAP

· Station radiotélégraphique de la Cense Billot : 17 hommes du Génie

· Magasin du Génie de Golbey : 4 hommes du Génie

· Magasins à poudre extérieurs:

Louvroie : 7 soldats d’infanterie du 170ème RI

Chantraine : 4 soldats d’infanterie du 170ème RI

Camerelle : 7 soldats d’infanterie du 170ème RI

Olima : 4 soldats d’infanterie du 170ème RI

Bois le Duc : 4 soldats d’infanterie du 170ème RI

Saut le Cerf : 7 soldats d’infanterie du 170ème RI

Golbey : 7 soldats d’infanterie du 170ème RI

Cense Billot : 4 hommes du Génie

Vierge : 4 hommes du Génie

Saint-Antoine : 4 hommes du Génie

Beau Désir : 4 hommes du Génie

· Cadres de mobilisation :

Unités détachées dans les forts : 75 soldats d’infanterie du 170ème RI

  95 artilleurs du 8ème RAP

Unités détachées dans les secteurs :  1 officier et 141 soldats d’infanterie

   1 officier des services divers

· Hommes affectés au dépôt et réserve en excédant :

Infanterie : 3 officiers et 1253 soldats du 170ème RI et 34 officiers et 3359 soldats du 43ème Régiment territorial

Génie : 87 soldats du 11ème Régiment du Génie et 103 homme du 21ème bataillon Territorial

 

Eléments divers appartenant à la garnison de défense dans le noyau central :

· Infanterie : 14 officiers et 179 soldats du 349ème Régiment de réserve et 3 officiers et 42 hommes du 149ème RI

· Artillerie : 6 officiers et 133 soldats du 62ème Régiment d’artillerie et 2 officiers et 188 soldats du Groupe territorial du 8ème Régiment d’artillerie

· Génie : 103 soldats du 21ème bataillon Territorial

 

Soit un effectif de 6992 hommes

Composition de la défense du Noyau Central

Casernes

7 casernes qui hébergent une partie des hommes de la place. Elles sont appelées Courcy, Reffye, Renard, Haxo, Contades, Bonnard et la Vierge

La défense du Noyau centrale en 1914 est assurée par les ouvrages de Laufremont, de la Justice et de Chantraine et par quelques tranchées