· Accueil

· Le système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les éléments des forts

· L’armement des forts

· Les forts de France

La place de Maubeuge

Secteur Maubeuge - Verdun

La place de Reims

La place de Laon

La place de la Fère

La place de Verdun

Les hauts de Meuse

La Place de Toul

La place de Langres

La citadelle de Langres

Le  fort Saint-Menge et ses batteries annexes

L’ouvrage de Jorquenay

Le magasin de Jorquenay

L’ouvrage de Movange

L’ouvrage du Bois de la Montagne

Le magasin de la Manère

Le fort de Dampierre

Le magasin d’Orbigny au Val

Le magasin de Salicant

Le magasin de Plesnoy

Le fort de Plesnoy

La batterie N°1 du Plesnoy

La batterie N°2 du Plesnoy

La batterie N°3 du Plesnoy

La batterie N°4 du Plesnoy

Le fort de Peigney

Le magasin de Châtenay

Le fort de Montlandon

Le fort du Cognelot

La batterie du Pailly

Batterie du Mont

Le puits de la Fougère

L’ouvrage de la Croix d’Arles

Le puits de Grand Gorges

L’ouvrage du Bois de Champigny

Le fort de la Bonnelle

Le magasin de St Geosmes

Le puits de Champigny

Le puits des Dîmes

L’ouvrage de Noidant le Rocheux

L’ouvrage du Bois du Fays

L’ouvrage de Perrancey

Le magasin de Brévoines

Le magasin de la Pointe

Le fort de la pointe de Diamant

La batterie des Hums

La trouée de Charmes

La place d’Epinal

La Haute Moselle

La place de Belfort

La trouée de Belfort

La place de Besançon

La place de Dijon

Pontarlier-rideau du Jura

La place d’Albertville

· L’armée française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mise à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

L’entrée de l’ouvrage. Cliché VAUBOURG Julie

La tranchée de l’entrée de l’ouvrage. Cliché VAUBOURG Cédric

Le fossé de gorge.

Cliché VAUBOURG Julie

La passerelle et le fossé de gorge. Cliché VAUBOURG Cédric

L’ouvrage de Jorquenay est un petit ouvrage d’infanterie construit au Nord de la place en dessous du fort de Saint-Menge et de l’ouvrage du bois de la Montagne. Il est placé sur un plateau à 420 mètres d’altitude.

Son rôle est de surveiller les intervalles entre le réservoir de Charmes et le canal de la marne à la Saône.

L’armement en 1914 de l’ouvrage se composait de fusils et d’une section de mitrailleuses.

 

Aujourd’hui, l’ouvrage est en bon état. Propriété privée, son accès est interdit et dangereux

Les tranchées de l’ouvrage. Cliché VAUBOURG Cédric

La première entrée. Cliché VAUBOURG Julie

La chambrée des officiers. Cliché VAUBOURG Cédric

Vestige d’une porte dans le casernement Cliché VAUBOURG Julie

Une des deux entrées. Cliché VAUBOURG Julie

Une tranchée de l’ouvrage

Cliché VAUBOURG Julie

Les tranchées de l’ouvrage. Cliché VAUBOURG Cédric

Un escalier qui mène au casernement.

Cliché VAUBOURG Julie

Une tranchée en béton. Cliché VAUBOURG Julie

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

L’arrière des chambrées. Cliché VAUBOURG Julie

Une source coulant dans le couloir derrière les chambrées.

Cliché VAUBOURG Julie

Une chambrée de l’ouvrage. Cliché VAUBOURG Cédric

L’arrière des chambrées. Cliché VAUBOURG Julie

L’accès au casernement

Cliché VAUBOURG Julie

Un escalier qui mène au casernement.

Cliché VAUBOURG Julie

Une chambrée et le couloir derrière les chambrées.

Cliché VAUBOURG Cédric

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Dates de construction

 

Effectif

 

Casernement

 

Accès au casernement

 

Boulangerie

 

Puits et citernes

 

 

Pont de l’entrée principale

 

Fossé

 

Communication liaison optique avec

 

Communication télégraphe électrique

 

 

 

Eclairage en 1914

· 1891

· Environ 50 hommes

· Construit sous le roc renforcé avec du béton

· 2 entrées en béton spécial

 

· Aucune le pain provient de la place ou du fort de St Menge

· L’alimentation en eau s’effectue grâce à une source captée dans le casernement

· 1 pont levis passerelle qui franchit le fossé

· Un fossé de 5 à 7 mètres creusé dans le roc

· Aucune

 

· Avec le bureau central télégraphique de la caserne Dommartin grâce à une boîte de forteresse. L’effectif prévu est de 1 sapeur télégraphiste après le 4ème jour de mobilisation

· Lampes à pétrole ou à bougie pour l’intérieur de l’ouvrage, pas d’éclairage pour les fossés.