www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

La batterie commencera à être désarmée après la dépêche du 30 janvier 1903, puis déclassée le 17 juillet 1912

Aujourd’hui, la batterie est relativement en bon état, elle a traversé les deux conflits mondiaux sans grand dégât. Propriété de la commune qui s’en sert comme salle des fêtes.

Zone de Texte: Pièces de rempart
de la batterie 
Zone de Texte: Cuirassements et casemates
Zone de Texte: Flanquement des fossés

1883

Les fossés sont défendus aux fusils ou à la mitrailleuses, il n’y a pas de pièces de flanquement

· Aucun projet de modernisation

Projets de modernisations

· Le fort est resté dans son état d’origine, il n’a subit aucune modernisation

Modernisations

Armement du fort et cuirassements installés en 1883

Zone de Texte: Nb de pièces
Zone de Texte: 8

La batterie des Bruyères est construite au sud-est de Laon à 165 mètres d’altitude. Elle est destinée à surveiller la plaine à l’est de Laon, la route et la voie ferrée qui mène à Reims. Elle peut aussi croiser ses feux avec le fort de Montbérault et communiquer par le biais d’un poste optique avec le fort de Montbérault et la place de Laon

Le plan du fort en 1914

· 29 septembre 1878 - 1882

· 290 000 Fr. or

 

· 4 officiers

· 9  sous-officiers

· 123 soldats

· Pas d’infirmerie ni d’écurie

 

· 1 petit magasin à poudre

· 132 000 cartouches

· Pas de boulangerie, le pain provient de la place ou du fort de Montbérault

· 1 puits de 10 mètres alimentant une citerne de 120 m3

· 1 pont à levis

Dates de construction

Coût des travaux en 1885

 

Effectif 261  hommes

 

 

 

 

Capacité du magasin à poudre

Capacité du magasin aux cartouches

Boulangerie

Puits et citernes

Pont de l’entrée principale

La batterie des Bruyères ou batterie Henriot