La guérite observatoire de l’ouvrage . Cliché VAUBOURG Cédric

Une des entrées du casernement de l’ouvrage . Cliché VAUBOURG Cédric

La casemate du commandant d’artillerie et 36 hommes assis . Cliché VAUBOURG Cédric

La guérite observatoire de l’ouvrage. Cliché VAUBOURG Cédric

L’ouvrage du Charmois est construit en 1906 entre les forts de Gondreville et de Villey le Sec dans le secteur sud est de la place. Cet ouvrage d’infanterie possède une guérite blindée et un casernement qui ressemble à celui d’un abri de combats. Sa capacité d’accueil est de 24 places couchées et 152 places assises.

En 1914, l’ouvrage possédait une cuisinière de marque François Vaillant, équipée d’une marmite de 125 litres, et 4 lampes de 10 lignes à pétrole. Il pouvait communiquer par télégraphie électrique avec le central militaire au fort Saint-Michel.

Son armement se composait d’1 section de 2 mitrailleuses de rempart approvisionnée de 43200 cartouches.

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions Légales

· Accueil

· Le système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les éléments des forts

· L’armement des forts

· Les forts de France

La place de Maubeuge

Secteur Maubeuge - Verdun

La place de Reims

La place de Laon

La place de la Fère

La place de Verdun

Les hauts de Meuse

La Place de Toul

L’enceinte de Toul

L’usine et entrepôt frigorifique

Le magasin du Saint  Michel

Le fort Saint Michel

La redoute de la Justice

Les magasins de la Justice

Le magasin de la Madeleine

La côte Barine

L’abri de combat N°7

L’ouvrage de la Cloche

L’abri de combat N°6

L’abri de combat de Noel

L’ouvrage du Bouvron

L’abri de combat de la Cutine

L’abri de combat N°5

L’ouvrage de Francheville

L’abri de combat N°4

L’ouvrage de Ropage

L’abri de combat N°3

L’ouvrage ouest du Vieux Canton

L’abri de combats de la Nibarde

L’ouvrage du Champ des Bœufs

Le fort du Vieux Canton

L’ouvrage est du Vieux Canton

L’abri de combat N°2

L’ouvrage du Mauvais Lieu

L’ouvrage du Bas du Chêne

L’ouvrage du Mordant

L’abri de combat N°1

L’ouvrage de Villey Saint Etienne

Secteur Nord-est de Toul

L’ouvrage de Fontenoy

Le fort de Gondreville

L’ouvrage du Haut des Champs

Le dépôt du Charmois

L’ouvrage du Charmois

Le magasin de Dommartin

La redoute de Dommartin

L’ouvrage de Fays

Le magasin de Chaudeney

La redoute de Chaudeney

Le magasin de Bois sous Roche

Le fort de Villey le Sec

Le réduit

La batterie Nord

Le redan Est

La batterie Sud

La batterie cuirassée de 155C

Le fort du Chanot

L’ouvrage du Chanot

L’ouvrage de Bicqueley

Le magasin du Tillot

Le fort du Tillot

L’ouvrage de Gye

Le secteur Sud-est de Toul

Le fort de Blénod

L’abri de combat de Sarvigne

L’abri de combat de Charmes la côte

Les ouvrages avancés de Charmes-la-Côte

L’ouvrage de Charmes-la-Côte

Le magasin de Charmes la Côte

L’abri de combats des Arvaux

L’abri de combat N°4

L’abri de combat N°5

Le fort de Domgermain

Le secteur sud-ouest de la place

Le magasin de Domgermain

Le fort d’Écrouves

L’abri de combat N°1

Le magasin d’Ecrouves

L’abri de combat du Val des Nonnes

L’ouvrage du Val des Nonnes

L’ouvrage du Bois Bulletin

L’abri de combat de Vatéchamp

L’ouvrage de Fayemont

Le fort de Bruley

Le secteur Nord-ouest de la place

Le fort de Lucey

La batterie cuirassée de 155R

La batterie cuirassée de 155C

Le magasin de Lucey

La position avancée Lucey Trondes

Le fort de Trondes

Les casernes

Le parc à dirigeables

Divers

La place de Langres

La trouée de Charmes

La place d’Epinal

La Haute Moselle

La place de Belfort

La trouée de Belfort

· L’armée française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mise à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

La guérite observatoire de l’ouvrage . Cliché VAUBOURG Cédric

Le couloir de l’ouvrage avec ses grilles d’entrée. Cliché VAUBOURG Julie

Détail du système de fermeture d’une des grilles d’entrée. Cliché VAUBOURG Julie

Le couloir de l’ouvrage près des latrines. Cliché VAUBOURG Julie

Un abri pour deux mitrailleuses. Cliché VAUBOURG Cédric

Les lits pour 12 hommes couchés. Cliché VAUBOURG Cédric

La casemate de la télégraphie et 36 hommes assis . Cliché VAUBOURG Cédric

L’autre casemate pour 12 hommes couchés et pour 36 hommes assis .

Cliché VAUBOURG Cédric

Les lits pour 12 hommes couchés. Cliché VAUBOURG Julie

Détail d’un support de tablette.

Cliché VAUBOURG Julie

Rectangle à coins arrondis: Haut de page

Effectif à la mobilisation en 1914 à la première heure pour le secteur Gondreville - Charmois (effectif des ouvrages compris)

 

· Infanterie : 3 officiers, 250 soldats du 169ème  RI

· Artillerie : 2 officiers, 170 soldats du 6ème régiment d’artillerie à pied

· Génie et services divers : Aucun

Soit un effectif de 5 officiers et 420 hommes