www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

· Accueil

· Le système Séré de Rivières

· Le général Séré de Rivières

· Les éléments des forts

· L’armement des forts

· Les forts de France

La place de Verdun

Les hauts de Meuse

La place forte de Toul

La trouée de Charmes

La place de Langres

La place d’Epinal

La Haute Moselle

La place de Belfort

La trouée de Belfort

La place de Besançon

La place de Dijon

La place de Pontarlier

Le rideau du Jura

La place d’Albertville

Le secteur de Chaumousey

La haute Maurienne

La place de Bourg-st-Maurice

La place de Lyon

La place de Grenoble

La place de Briançon

La place de Tournoux

La redoute Berwick

L’ensemble fortifié de Tournoux

Le fort Moyen

Le fort supérieur

La batterie XII

La batterie des Caurres

Le fortin de Serre de Laut

Le poste de Serre de Laut

La batterie du Vallon Claus

Le poste des Abrupts 2130

Le poste des Abrupts 2160

Le poste des Abrupts 2225

Le poste des Abrupts 2278

La redoute de Roche la Croix

La batterie  supérieure  de Roche la Croix

Le poste de la Duyère 2493

Le poste de la Duyère 2645

Le poste de la Duyère 2700

Le poste de la Duyère 2900

La batterie et le casernement défensif de Viraysse

La batterie de Mallemort

La batterie de Cuguret

Le poste A de Cuguret

Le poste B de Cuguret

Le poste C de Cuguret

Le Col de La Bonnette

Le casernement du Camp des Fourches

Le fortin de la Pelousette

L’ouvrage de Las Planas

L’ouvrage des Fourches

L’ouvrage de Restefond

L’avancée de Nice

La place de Nice

· L’armée française

· Les forts visitables

· Liens

· Contact

· Qui sommes nous ?

· Mise à jour

· Statistiques

· Bibliographie

· Attention

La redoute Berwick est construite par le Maréchal Berwick en 1709-10 pour surveiller les débouchés du Col de l’Arche.

Après 1891, la redoute est modernisée par un mur d’enceinte pour la modifier en petit arsenal. Elle permet de stocker les pièces d’artillerie et une partie des munitions destinées aux batteries des Caurres et de Mallemort.

A la mobilisation, sa capacité était d’une cinquantaine d’hommes qui pouvaient défendre les abords de la redoute aux fusils.

Vue sur la redoute. Cliché VAUBOURG Julie

L’entrée. Cliché VAUBOURG Julie

Vue sur la redoute. Cliché VAUBOURG Julie

Vue sur la redoute. Cliché VAUBOURG Julie

La redoute dans les année 50

La redoute Berwick


Agrandir le plan