La batterie de Bainville.  Cliché VAUBOURG Julie

La casemate de projecteur. Cliché VAUBOURG Cédric

L’abri du projecteur de la casemate . Cliché VAUBOURG Cédric

L’ensemble de la casemate de projecteur.

Cliché VAUBOURG Cédric

L’extérieur de la casemate de projecteur. Cliché VAUBOURG Cédric

www.fortiffsere.fr VAUBOURG Cédric et Julie © COPYRIGHT Mentions légales

Une traverse de la batterie de Bainville. Cliché VAUBOURG Julie

Les traverses de batterie de Bainville.  Cliché VAUBOURG Julie

Une plate forme de tir de la batterie de Bainville. Cliché VAUBOURG Julie

La batterie Sud-Ouest de Bainville annexe du fort de Pont Saint-Vincent

La batterie d’artillerie Sud-ouest de Bainville est une batterie d’artillerie du type ancien modèle à haut relief annexe du fort de Pont-Saint Vincent. Elle avait pour objectif de surveiller la commune de Viterne, le chemin de fer de Vézelise et les hauteurs de Thélode. Cette batterie est construite en même temps que le fort de 1878 à 1881 à 400 mètres au Sud-ouest du fort.

Elle se compose de 7 plateformes de tir, de 4 traverses abri, d’un passage couvert, d’une caponnière double, d’un magasin sous roc aménagé après 1885 et d’une guérite blindée installée après 1906 . Cette batterie est armée en 1914 de 6 canons de 95 sur affût SP approvisionnés de 600 coups par pièce ( 330 obus à mitraille, 240 obus à mélinite et 30 boites à mitraille). Après 1908, une casemate pour projecteur de 90 sera construite à proximité.

Rectangle à coins arrondis: La batterie de Saint-Jean

Agrandir le plan